Twin Saga

MMORPG au style anime basé sur l'action - Alternez entre les classes dès que vous le souhaitez dans le monde fantasy de Twin Saga !

Jouer maintenant!

Capture d'écran [cliquer pour aggrandir]:

Présentation du jeu

Twin Saga est le dernier né des MMORPG tout droit venu d'Asie. Baigné d'une ambiance résolument fantasy, le titre nous offre une nouvelle interprétation d'un genre déjà bien exploité. Le jeu se distingue par une caractéristique bien particulière : le joueur se retrouve avec le pouvoir du choix et ses conséquences. Le jeu offre dix classes différentes, parmi lesquelles il est possible d'alterner à volonté sans coût particulier ni restriction. Le logement prend également un tour différent : le Terracottage est une maison mobile, où les guildes et autres amis peuvent se retrouver, rassembler du matériel ou forger.

Si vous êtes fan de Final Fantasy, Ragnarok ou encore Kingdom Hearts, la patte graphique et les animations de Twin Saga ne pourront que vous plaire : le jeu est un mélange d'anime japonais et de dessiné animé. Il faut cependant concéder un côté un peu daté aux graphismes, ce qui est un poil surprenant.

De manière générale, Twin Saga est un MMORPG solide, offrant une histoire riche et une fondation solide, que vient parfaitement compléter un système de combat rapide basé sur l'action. Ce système de combat est particulièrement bien adapté au style artistique du jeu. Le PvE propose de nombreuses activités, telles que des quêtes cachées, des aventures astrales et des donjons. Les joueurs plus compétitifs ne seront pas en reste et peuvent s'essayer au PvP dans des arènes ou des champs de bataille.
Au final Twin Saga tente des choses, mais ne se distingue pas assez de ses concurrents pour tirer son épingle du jeu.

➔ Points principaux:

  • Possibilité de changer de classe sans restrictions or coûts
  • L'histoire est cœur du jeu MMORPG
  • Pas de pay-to-win dans le cash shop
  • Système de logement mobile

Avis complet

Une apparence mignonne bien trompeuse

Les MMORPS asiatiques sont en compétition systématique pour créer le jeu le agréable à l'œil, et Twin Saga n'échappe certainement pas à la règle. Mieux, le jeu se distingue même par son style particulièrement réussi. Les graphismes sont absolument magnifiques.
Le style artistique du titre est un astucieux mélange entre Final Fantasy et Kingdom Hearts. Le monde et les personnages de Twin Saga ont un côté particulièrement mignon et plaisant. Malheureusement, la fidélité graphique, elle, laisse à désirer. Si les animations pour les mouvements des personnages et le combat ne présentent aucun problème, on ne peut pas en dire autant de la qualité des graphismes pour les textures des environnements et des objets. Les modèles de personnage sont insipides. On peut en partie imputer ce résultat au moteur utilisé par le jeu. Fort heureusement, l'interface utilisateur est très simple d'accès, même si on aurait aimé pouvoir bouger les différents éléments.

Une histoire qui peut faire mal au crâne...

Twin Saga dépoussière la présentation des textes de quête à travers des dialogues cinématiques. Cette initiative plaira ou non.

Twin Saga ne se cache pas de sa base scénaristique très riche ni de l'emphase placé sur l'histoire.. Dès votre arrivée dans le jeu, l'histoire principale vous est aussitôt présentée à travers une suite de quêtes standard et linéaire, qui proposent des cinématiques in-game avec des dialogues parfois doublés en japonais. Les joueurs pourront profiter d'une écriture très agréable : le jeu ne semble jamais vraiment se prendre au sérieux, et utilise souvent la satire et l'autodérision.

Mais au cours des premières heures du jeu, le temps qu'il faudra aux différents personnages pour vous annoncer que vous êtes l'élu des dieux peut devenir rapidement frustrant. Il faut en effet voyager entre un nombre conséquent de dialogues répétitifs et plutôt gênants et accomplir des quêtes sans intérêts pour avancer dans l'histoire principale. Si vous parvenez à ne pas abandonner d'ennui face à ces quêtes, il vous faudra résister au déluge d'informations sous lesquelles certains personnages auront tendance à vous noyer, dans des cut-scenes identiques pendant presque au moins cinq minutes. Pour un nouveau MMORPG qui se targue d'inviter les joueurs à plonger dans son monde et à s'immerger dans l'histoire, cette méthode est totalement contre-productive.

Un combat dichotomique

Le combat se base sur de l'action rapide et amusant, en grande partie grâce à la variété des classes disponibles.

Le système de combat joue un rôle majeur dans le caractère amusant et addictif d'un MMO, et Twin Saga relève le défi haut la main. Le jeu utilise un combat basé sur l'action qui demande aux joueurs d'utiliser leurs compétences placées dans leur barre de compétences. Avec 10 classes disponibles, le combat donne une impression de rapidité et est particulièrement amusant, avec toutes les capacités disponibles. Exécuter des attaques basiques et compétences remplira la barre de SP, et une fois celle-ci remplie, les joueurs pourront utiliser la capacité ultime propre à leur classe, à travers une cinématique très courte, mais très plaisante, de votre personnage écrasant les monstres ou les joueurs adverses.

Un point négatif, cependant : le nombre de compétences est limité, et certaines ne sont déblocables qu'à partir d'un certain niveau. Le combat peut donc apparaître parfois répétitif au début du jeu. Attendez-vous à devoir frapper frénétiquement les touches de votre clavier jusqu'à ce que votre barre de SP soit rempli.

Quelles différences avec les autres MMORPG

Alterner entre les classes est facile grâce au menu de l'interface. Les joueurs devront débloquer certaines classes via la quête principale.

Le gros point fort de Twin Saga est la possibilité de changer de classe en un instant, sans aucune restriction ni coût, à condition que les joueurs ne soient pas en combat. Vous n'aurez ainsi plus besoin de créer de multiples personnages pour expérimenter les 10 classes du jeu. Un seul personnage suffit. Il devient également beaucoup plus facile de trouver des groupes, puisque vous pouvez désormais alterner entre la classe soigneur ou tank pour créer un groupe parfaitement équilibré. Twin Saga propose également un système de logement in-game particulièrement intéressant appelé Terracottage. Il s'agit d'un système de maison mobile, où les joueurs peuvent discuter avec leurs amis ou amasser des matériaux pour fabriquer des objets. La maison peut également bouger à volonté, devenant presque une deuxième monture.

Vous n'aurez ainsi plus besoin de créer de multiples personnages pour expérimenter les 10 classes du jeu. Un seul personnage suffit.

Pour les joueurs amateurs des combats de groupe, le système Senshi permet de recruter une grande variété de compagnons pour accompagner votre personnage en PVE. Vous aurez la possibilité d'appeler jusqu'à trois compagnons. Vous pourrez leur faire gagner des niveaux, améliorer leur équipement et modifier leur apparence.

Twin Saga propose une nouvelle approche des quêtes PVE, en ajoutant un bouton d'auto-pilote. Les joueurs bougeront d'un objectif à l'autre automatiquement au sein de la quête principale. Tout ce qu'il vous restera à faire sera de compléter les objectifs et de cliquer à nouveau sur le bouton pour retourner auprès du personnage qui vous avait confié la tâche à accomplir. Pour certains, cette option ne servira qu'à encourager la paresse, mais elle se révèle en réalité très pratique par rapport à d'autres MMORPG.

Twin Saga n'a pas exempt de défauts, et le plus décevant est sans doute le manque d'originalité de son gameplay, bien peu différents des autres MMORPG. Les sessions de levelling quotidiennes et les restrictions de chat sont aussi relativement pénibles. Le jeu propose un mode PvP sous forme d'arènes et de champs de bataille, ainsi que des activités annexes comme la pêche, la forge ou les donjons. Mais rien de bien révolutionnaire dans le monde des MMO.

Twin Saga tente d'apporter son lot de nouveautés dans les quêtes PVE et offre de multiples quêtes cachées qui récompensent les joueurs avec des titres, de l'équipement et de l'expérience. Dès le niveau 10, vous aurez aussi accès aux Aventures astrales, qui proposent dix quêtes quotidiennes. Les joueurs décident alors de leurs propres aventures en décidant du résultat des quêtes. Si la proposition semble très alléchante sur le papier, la déception sera de mise lorsque les joueurs se rendront compte qu'ils ne prendront pas réellement part à une quête. En effet, les Aventures astrales se déroulent via des cut-scenes où vos choix de dialogue auront un impact sur le déroulement de la quête. Cela qui plaira peut-être aux amateurs de visual novel, mais ne manquera pas de décevoir les autres.

Lorsque vous atteignez les niveaux les plus hauts, la progression de votre personnage ralentit considérablement. À vous, donc, les longues sessions de grind, via des quêtes cachées, les Aventures astrales, le PVP et les donjons. Au bout du compte, cela donne plus l'impression d'un coup d'épée dans l'eau : le jeu aurait eu tout à gagner en proposant différentes manières de faire progresser votre personnage. Twin Saga serait alors devenu sans conteste l'un des meilleurs MMORPG asiatiques sur le marché aujourd'hui.

Un cash shop bien discret

Étonnamment, le cash shop du jeu est relativement inoffensif. Bien évidemment, il existe quelques désagréments, comme le fait de devoir payer un mégaphone pour pouvoir parler sur le chat public, mais aucun signe de pay-to-win. Mieux encore, Twin Saga propose un système très intelligent en récompensant ses joueurs avec des Points de fidélité, qui peuvent être utilisés pour acheter des objets cosmétiques dans le magasin.

Conclusion

Twin Saga tente avec succès d'apporter un vent de fraîcheur sur le marché des MMORPG asiatiques, en mettant la focale sur l'histoire et en offrant aux joueurs la possibilité de passer librement d'une classe à une autre, parmi les dix classes proposées. Ce système est très pratique tout en étant particulièrement amusant, grâce au système de combat bien rythmé. Twin Saga propose d'autres caractéristiques, comme les maisons mobiles ou les Aventures astrales, mais cette tentative tombe malheureusement un peu à plat. Elle ne sert qu'à camoufler pendant un temps les principaux défauts que l'on retrouve dans les MMORPG : des sessions de grind lassantes dans les niveaux les plus hauts et des systèmes de jeu sans grande originalité.

Prêt à entrer dans le monde de Twin Saga? Cliquez ici pour jouer maintenant!

Graphismes: full 3D
PvP: matchs ou duels PvE PvP
Influence du cash shop: moyen
Taux d'exp: moyen

Originalité
La possibilité d'alterner entre les 10 classes du jeu se révèle très pratique et amusantes pour les joueurs, qui n'ont plus besoin d'utiliser différents personnages ou de perdre du temps dans les attentes pour un groupe.

Ce Qu'on A Aimé...

Possibilité de changer de classe à volonté

10 classes différentes amusantes à jouer

Focale mise sur l'histoire

Combat basé sur l'action

Cash shop discret

... et ce qu'on a pas aimé

Grind présent dans les niveaux les plus hauts

PVE et PVP relativement peu solides

Histoire et progression linéaires


Ambiance Fun
4.0 out of 5
Communauté
3.0 out of 5
Graphismes
4.0 out of 5
9,6
Chef-D'Oeuvre

Review summary

  1. Une apparence mignonne bien trompeuse
  2. Une histoire qui peut faire mal au crâne...
  3. Un combat dichotomique
  4. Quelles différences avec les autres MMORPG
  5. Un cash shop bien discret
  6. Conclusion

Ce qu'on a aimé...

Possibilité de changer de classe à volonté
10 classes différentes amusantes à jouer
Focale mise sur l'histoire
Combat basé sur l'action
Cash shop discret

... et ce qu'on a pas aimé

Grind présent dans les niveaux les plus hauts
PVE et PVP relativement peu solides
Histoire et progression linéaires
9,6
Graphismes - 80 / 100
Ambiance Fun - 80 / 100
Durée de jeu - 70 / 100
Originalité - 70 / 100
Communauté - 60 / 100

J'aime ce jeu, je veux
Jouer maintenant