Skyforge

MMORPG de science-fiction/fantasy - Skyforge est un MMORPG de science-fiction saupoudré de fantasy. Son cadre, ses graphismes époustouflants et son système de combat basé sur l’action en font un des MMORPGs les plus intéressants de 2015... Oh, et vous pourriez même y devenir un dieu !

Jouer maintenant!

Capture d'écran [cliquer pour aggrandir]:

Présentation du jeu

Lorsque vous jouez à Skyforge, vous ne pouvez qu’être sensible aux efforts des développeurs : Skyforge prend racine dans des concepts tout à fait uniques.

Le système de classes multiples, l’histoire prenante, les magnifiques environnements animés et les capacités très larges de customisation des personnages s’entremêlent pour marquer fortement les esprits.

Les défauts du jeu (qui concernent principalement l’équilibrage du PvP) ne sont pas assez importants pour éclipser tous les aspects brillants de ce nouveau MMORPG, qui a beaucoup à offrir tant aux joueurs avides de nouveauté qu’à ceux qui se languissent d’une expérience RPG traditionnelle.

Skyforge m’a pris au piège dans son monde complexe qui, encore maintenant, continue de valoir le coup.

➔ Points principaux:

  • MMORPG sorti en 2015, avec de magnifiques graphismes et un système de combat basé sur l’action et les combos.
  • Un univers de fantasy mêlé à des éléments de science-fiction.
  • La possibilité de devenir un dieu doté de superpouvoirs divins et de disciples dans le monde entier.
  • Plusieurs modes différents de PvP.
  • Changez la classe de votre personnage n’importe où, n’importe quand tant que vous n’êtes pas en combat !

Bande-annonce

Avis complet

Les disputes entre paladins et cryomanciens peuvent rapidement dégénérer dans Skyforge...

Skyforge se lance immédiatement. Pas de création de personnage, pas de choix de classe ou de création d’un nom d’utilisateur inapproprié. Ces options vous seront offertes plus tard. À la place, le jeu s’ouvre sur la capitale d’Aelion, où vous incarnez un soldat immortel. Après avoir parlé à Herida, déesse des immortels, vous découvrez que vous avez été récemment tué au cours d’une bataille, puis ressuscité.

Protégé par un dieu répondant au nom d’Aeli, Aelion fut un jour un monde libre. Mais Aeli disparut et abandonna Aelion devenu complètement vulnérable à des dieux hostiles.

C’est ici que vous entrez en jeu. En tant que soldat immortel, vous faites équipe avec d’autres immortels (et quelques divinités inférieures) pour protéger Aelion et pour finalement devenir vous-même un dieu.

Contrôles et gameplay

L’atout majeur de Skyforge se trouve dans le système de classes multiples.

Il s’agit d’un ajout intéressant au format du MMORPG. Cet aspect ressort en particulier lors des combats de groupe. Imaginez-vous être capable de changer de classe en fonction des besoins du moment de votre groupe !

Encore mieux, toutes les statistiques gagnées par votre classe de base sont aussi transférées à vos autres classes. Cela vous dispense ainsi d’utiliser des personnages secondaires, et offre au jeu un sentiment d’achèvement.

L'Atlas de l'Ascension : le système de progression complexe, innovant et gratifiant de Skyforge.

On ne peut malheureusement pas corriger les statistiques d’un personnage, et si vous n’aimez pas la façon dont vous l'avez fait évoluer, vous n’aurez aucun moyen de revenir dessus.

Encore mieux, toutes les statistiques gagnées par votre classe de base sont aussi transférées à vos autres classes.

L’ensemble des 13 classes n’est pas non plus disponible immédiatement. Au début du jeu, seules trois classes, parmi lesquelles vous pouvez alterner librement, sont mises à votre disposition. Progresser dans le jeu débloquera d’autres classes. Ceci permet à Skyforge de conserver un côté rafraîchissant et engageant face aux mêmes ennemis, en faisant varier le style de jeu.

Devenir un dieu

Vous pouvez également suivre l’Atlas de l’Ascension, qui n’est pas sans rappeler le sphérier de Final Fantasy X. Constitué de nodules à relier entre eux, l’Atlas de l’Ascension octroie au joueur une liberté de manœuvre fort appréciable. Le déblocage des nodules se fait par l’utilisation d’étincelles, réparties en trois catégories : étincelles de perspicacité, étincelles de classe, étincelles de transformation.

Deux niveaux de progression différents s’offrent à vous. Le premier, l’Atlas de classe, ne permet qu’une progression en ligne droite sans aucun choix possible. Ce n’est qu’en atteignant la Voie des classes que vous pourrez commencer à bâtir votre personnage comme vous l’entendez, en vous frottant à l’Atlas de l’Ascension, bien plus vaste et complexe que le simple Atlas de classe.

Mais vous n’avez pas besoin d’avancer de manière linéaire. Vous pouvez débloquer n’importe quelle classe avec n’importe quelle classe de personnage.

Le fonctionnement de l’Atlas est quelque peu difficile à comprendre au début, mais deviendra beaucoup plus simple par la suite, une fois que vous vous serez familiarisé avec le jeu. Si vous vous sentez malgré tout très à l’aise avec l'Atlas de l'Ascension, vous pouvez vous lancer à l’assaut du Système d’ordre.

C’est cette partie du jeu qui fera de vous, à peu de chose près, un dieu !

Un jour, vous aurez peut-être vous aussi votre propre temple !

Vous fondez votre propre clan, vous gagnez des disciples que vous installez ensuite à la tête de sanctuaires dans tout Aelion. Les différentes voies mises en place dans ce jeu offrent le réel sentiment d’un gameplay et d’une progression sans fin.

Vous fondez votre propre clan, vous gagnez des disciples que vous installez ensuite à la tête de sanctuaires dans tout Aelion. Les différentes voies mises en place dans ce jeu offrent le réel sentiment d’un gameplay et d’une progression sans fin.

Mais cette impression cesse, dès lors que vous réalisez que votre progression est plafonnée à la semaine, un côté négatif notable du jeu qui n’a eu de cesse de faire grogner les joueurs sur les forums. J’ai du mal à saisir la nécessité d’un tel plafonnement, mais en tant que joueur occasionnel, cela ne m’a pas ennuyé plus que cela.

Les combats sont entachés d’une légère imperfection. Le panel d’ennemis change régulièrement, mais les personnages eux-mêmes n’offrent que peu de diversité. Le mode PvP est déséquilibré : l’esquive devient inutile en raison de capacités de ciblage impossibles à éviter. Les mouvements d’attaque de base peuvent être répétitifs, mais fort heureusement, de nouveaux mouvements s’apprennent très rapidement.

Aelion et au-delà

Les graphismes témoignent du talent des développeurs de Skyforge. La plupart du temps, l'ambiance d’un monde mêlant fantasy et science-fiction a été rendue avec goût. J’ai si souvent joué à des jeux de science-fiction affectionnant d’un peu trop près les environnements surchargés ou tape-à-l’œil. Mais en vous promenant dans Aelion, vous remarquerez les arrière-plans, vifs et profonds, qui créent une illusion particulièrement réaliste. Les couleurs intenses et la lumière ne font qu’ajouter à cette impression.

Le mélange entre les éléments futuristes de la science-fiction et la mythologie classique de la fantasy conduira à des situations... plutôt inhabituelles.

Même avec une configuration graphique réglée en basse qualité, les graphismes ne sont pas vraiment affectés, ce qui montre bien la quantité de temps et d’argent investie par les créateurs dans ce projet.

En vous promenant dans Aelion, vous remarquerez les arrière-plans, vifs et profonds, qui créent une illusion particulièrement réaliste. Les couleurs intenses et la lumière ne font qu’ajouter à cette impression.

Au cours de votre partie, l’histoire se dévoile peu à peu, et une majeure partie du scénario vous est conté par l’intermédiaire de cut-scenes. Celles-ci répondent à nos attentes. Le seul défaut, particulièrement notable, se retrouve dans le mouvement rapide de la bouche des personnages. Sérieusement, observez bien les lèvres se mouvoir au fil du dialogue, et vous vous sentirez rapidement mal à l’aise. Les mouvements, animés à l’extrême, peuvent vraiment ruiner l’illusion pour un joueur.

Un autre aspect du jeu a également brisé mon immersion : la musique.

Les musiques orchestrales et autres mélodies chantées rappellent parfaitement que le joueur se trouve dans un « royaume mystique », mais elles ne changent que peu en fonction des paysages ou du scénario.

Malgré ces inconsistances, Skyforge est remarquable, tant par le design distinct de ses personnages et ses arrière-plans d'ambiance que par ses cut-scenes accrocheuses.

Conclusion

Le contenu à digérer lors de ma première connexion à Skyforge était énorme. C’en était écrasant par moment, trop monotone à d’autres, et quelquefois purement et simplement déroutant.

Le charme des paysages et du scénario de Skyforge est indéniable.

Mais le jeu a également beaucoup à offrir. La mission de devenir un dieu transcende le jeu lui-même, et le joueur peut même la ressentir de façon personnelle.

Skyforge octroie au joueur un pouvoir « divin » en incorporant des éléments nouveaux, que l’on ne voit pas traditionnellement dans les MMORPGs.

Offrir un système de classes multiples court-circuite la tension initiale qui découle de la création d’un personnage en ne vous forçant pas à vous investir dans une classe spécifique. Vous avez la possibilité de contrôler tous les aspects de votre personnage, tant sur le plan physique que stratégique. Les options variées de customisation sont très plaisantes à tester : elles donnent aux joueurs l’impression de pouvoir être qui ils veulent, quand ils le veulent.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas joué à un jeu avec une courbe d’apprentissage aussi intense. En règle générale, je sais dans quoi je m’embarque lorsque je m’installe pour jouer à un MMORPG.

Mais Skyforge, lui, m’a pris par surprise.

J’ai débarqué dans un royaume sublime aux graphismes attrayants, et j’y suis resté un peu plus longtemps parce que le scénario m’a enthousiasmé. Bien que la progression plafonnée à la semaine complique mon apprentissage de Skyforge, en découvrir toujours plus n’a de cesse de m’intéresser.

Il est difficile de nier la liberté que Skyforge offre au joueur. Le chemin pour devenir un dieu peut s’avérer délicat, mais vous n’aurez pas envie de vous déconnecter. Skyforge mérite d’être téléchargé, en fermant les yeux sur ses quelques défauts mineurs.

Prêt à entrer dans le monde de Skyforge? Cliquez ici pour jouer maintenant!

Graphismes: full 3D
PvP: PvE PvP
Influence du cash shop: bas
Taux d'exp: lent

Originalité
Skyforge offre à ses joueurs une bonne dose de liberté, avec sa structure unique de progression et ses options de customisation des personnages.

Ce Qu'on A Aimé...

Système de classe multiples

Graphismes superbes

Importance du scénario

Vaste customisation des personnages

... et ce qu'on a pas aimé

Progression plafonnée

Animation qui tombe dans le trop

Musique moyenne

PvP déséquilibré


Ambiance Fun
4.0 out of 5
Communauté
3.5 out of 5
Graphismes
4.5 out of 5
8,8
Mémorable

Review summary

  1. Contrôles et gameplay
  2. Devenir un dieu
  3. Aelion et au-delà
  4. Conclusion

Ce qu'on a aimé...

Système de classe multiples
Graphismes superbes
Importance du scénario
Vaste customisation des personnages

... et ce qu'on a pas aimé

Progression plafonnée
Animation qui tombe dans le trop
Musique moyenne
PvP déséquilibré
8,8
Graphismes - 90 / 100
Ambiance Fun - 80 / 100
Durée de jeu - 90 / 100
Originalité - 90 / 100
Communauté - 70 / 100

J'aime ce jeu, je veux
Jouer maintenant