Jeux de anime

Ce Qu'on A Aimé...

Design des héros

Graphismes superbes

Le côté "collection"

... et ce qu'on a pas aimé

Gameplay un peu trop simplifié

Cash shop un peu invasif

Manque de customisation

La traduction

4.0 out of 5
Vote: 8,1


Visionnez la bande annonce:

Genre: mmorpg

Ambiance: fantasy, anime

Graphismes: œuvres d'animation

PvP: guilde ou factions matchs ou duels PvE PvP


Après un premier opus sorti en 2013 sur PC, puis une édition mobile, Fire Raiders, League of Angels revient sur le devant de la scène, sous le titre on ne peut plus évocateur de League of Angels II. Déjà salué par la critique pour le premier opus, Youzu Interactive tente de renouveler l’exploit avec une suite de son célèbre RPG sur navigateur.

League of Angels II (LoA II) reprend quelques-uns des principes de son illustre prédécesseur, mais propose aussi son lot de nouveautés. Vous incarnez un héros que vous aurez créé à votre première connexion et partez à l’assaut d’un monde rongé par le mal. Vous rencontrerez en chemin des héros et des anges corrompus ou hostiles, qu’il vous faudra alors purifier. Ces anges et héros, une fois sauvés, rejoindront votre équipe et se révéleront de puissants alliés, dont il faudra mettre à profit les compétences.

Servi par des graphismes superbes grâce à un tout nouveau moteur 3D, LoA II est un plaisir pour les yeux, et les designs des personnages sont magnifiques.

Malgré un gameplay qui deviendra à la longue répétitif, car peu interactif, LoA II est un jeu plaisant, où l’envie de collecter de nouveaux personnages, toujours plus puissants, saura compenser un côté pay-to-win parfois agaçant, et une automatisation des commandes retirant toute initiative, ou presque, aux joueurs.

➔ Points principaux:

  • Une véritable amélioration par rapport à League of Angels I
  • De magnifiques graphismes
  • Un design des personnages très agréable
  • De nombreux donjons
  • Une campagne solo et des activités multijoueurs

Ce Qu'on A Aimé...

Gameplay intuitif

Mélange de RPG et RTS

Pas mal d'activités

... et ce qu'on a pas aimé

Traduction sans aucun sens

Aucune originalité

4.0 out of 5
Vote: 8,0

Genre: stratègie, mmorpg

Ambiance: fantasy, anime

Graphismes: œuvres d'animation

PvP: PvE PvP


Sorti début 2016 sur la plateforme Opogame dans sa version française, Chevalier du Dragon est un MMORPG sur navigateur en 2D isométrique proposant au joueur d’incarner un héros dans un monde peuplé de créatures mystiques.

Mage ou chevalier, à vous de choisir. En réalité, cela fera assez peu de différence au final, même si les premiers utiliseront la magie et les seconds la force brute. Le gameplay, au tour par tour, est intuitif et simple à prendre en main. Au cours de votre périple, vous pourrez recruter divers héros pour vous épauler dans vos quêtes. La progression s’avère plutôt classique : vous combattez des monstres, gagnez de l’expérience, augmenter vos compétences au fur et à mesure de votre avancée. Le jeu a un côté linéaire assez prononcé dans son mode PvE, et il vous suffira bien souvent de cliquer sur l’assistant de quêtes, une petite fée, pour passer d’un personnage à un autre. Vous pourrez également partir à la conquête de donjons infestés d’ennemis avec vos amis.

Le PvP n’est pas non plus en reste, et vous aurez la possibilité d’affronter d’autres joueurs dans des arènes prévues à cet effet.

Côté graphismes, Chevalier du Dragon a certes un côté mignon et coloré, mais la réutilisation constante des mêmes skins pour les différents NPC est rapidement agaçante. La bande-son n’a elle non plus rien de bien marquant, et c’est d’ailleurs globalement le constat que l’on peut faire face à Chevalier du Dragon. Le jeu est plutôt agréable, mais n’a rien de transcendant ou de particulièrement original, et laisse une impression de déjà-vu.

Les fans d’heroic fantasy et les curieux pourront se laisser tenter, mais il n’est pas certain, dans un genre déjà saturé, que Chevalier du Dragon se transforme en incontournable.

➔ Points principaux:

  • Recrutez des héros au cours de votre périple
  • Profitez d'un gameplay au tour par tour simple d'accès et intuitif
  • Affrontez d'autres joueurs et grimpez au classement
  • Mariez-vous en jeu si le cœur vous en dit !

Ce Qu'on A Aimé...

Beaux environnements

Combat amusant

Jolis costumes

... et ce qu'on a pas aimé

Contenu PvE simple

Manque d'innovation

Besoin d'être optimisé

3.2 out of 5
Vote: 6,5

Genre: action, mmorpg

Ambiance: fantasy, anime

Graphismes: full 3D

PvP: guilde ou factions PvE PvP


Blade and Soul est un MMORPG coréen récemment édité par des vétérans dans le monde du MMO, NCsoft.

À l'origine édité en Asie, il y a un peu plus de quatre ans, le jeu longuement attendu débarque enfin dans nos contrées. Les fans en Occident réclament Blade and Soul depuis longtemps : les graphismes tape-à-l'oeil, d'inspiration anime, et l'apparente innovation de son système de combat tant de fois loué, semblaient faire de lui une proposition de jeu incroyable.

Une question, cependant. L'attente en valait-elle la peine ? Dans de nombreux aspects, oui. Le combat du jeu rappelle les jeux de combat classiques, basés sur des combos, rendant chaque bataille engageante et unique.

Les graphismes sont beaux, bien qu'un peu datés. Cependant, l'optimisation pose souci, et le lag est récurrent. Le PvE est terne, et atteindre le niveau maximum peut se révéler une tâche pénible.

Le bilan est mitigé. Le jeu propose de bonne choses, en fait mal d'autres. Mais ce qu'il fait bien peut suffire à contrebalancer ses aspects les moins aboutis, en fonction des critères de certains joueurs.

➔ Points principaux:

  • MMO Free-to-play
  • Combat basé sur l'action
  • PvP en 1 contre 1 amusant
  • Magnifiques environnements

Ce Qu'on A Aimé...

Le recrutement des créatures est une bonne idée

Un délice du point de vue du style

... et ce qu'on a pas aimé

Beaucoup trop de grind

La technique ne suit pas la direction artistique

3.2 out of 5
Vote: 6,5

Genre: mmorpg

Ambiance: fantasy, anime

Graphismes: œuvres d'animation

PvP: PvE


Dragomon Hunter est un MMORPG free to play, disponible en téléchargement.

Le jeu offre un concept typiquement oriental, plaçant des personnages volontairement irréalistes dans le cadre d’un monde vivant et coloré.

Le gameplay est typique des MMORPGs coréens : il repose sur des missions très répétitives couplées à du grind débridé et à du farming.

Afin de diversifier un peu les choses, a été mis en place un système de recrutement des ennemis vaincus, qui nous permet de capturer des monstres et de les emmener avec nous pour profiter de leur aide en combat.

Dragomon Hunter, même s’il n’excelle pas dans le genre, n’en reste pas moins un passe-temps efficace. Le jeu n’est pas dépourvu de défauts, mais parvient malgré tout à divertir et à détendre. On vous le conseille surtout si vous êtes sensible à l’atmosphère et au style des mangas.

➔ Points principaux:

  • MMORPG coréen classique sorti en 2015
  • Préparez-vous à affronter de longues sessions de grind.
  • Style graphique emprunté aux animes/cartoons coloré, inspiré et bien réalisé
  • Vainquez vos ennemis et faites-en vos animaux de compagnie !

Ce Qu'on A Aimé...

Bon scénario

15 classes et sous-classes

missions complexes

... et ce qu'on a pas aimé

Graphismes corrects

Incohérence avec l'ambiance générale du jeu

3.2 out of 5
Vote: 6,5

Genre: action, mmorpg

Ambiance: fantasy, anime

Graphismes: full 3D

PvP: guilde ou factions PvE PvP tous contre tous


Le monde de NosVille est plongé dans le chaos. Votre personnage, lui, possède d’énormes pouvoirs et des compétences de combats pour y apporter la paix.

Vous aurez, pour vous épauler, un certain nombre de NosMates (des personnages dirigés par l’IA), ainsi que des familiers. Durant le jeu, vous débloquerez de puissantes cartes, qui vous donneront de nouvelles compétences.

NosTales propose pas mal de classes uniques, accompagnées de leurs sous-classes. Chaque personnage possède des capacités spéciales, en fonction du groupe dont ils proviennent. Pour rendre le jeu moins ennuyeux et plus amusant, vous pouvez également dresser vos familiers et les impliquer dans des missions.

NosTales offre donc énormément d’activités et promet d’être une aventure palpitante.

➔ Points principaux:

  • Un MMORPG anime avec une histoire intéressante
  • Grand nombre d'activités amusantes, dont la gestion de vos familiers et le combat
  • 15 classes et sous-classes uniques
  • Les graphiques, de type anime, pourraient être améliorés

Ce Qu'on A Aimé...

Gameplay rapide Quêtes courtes et variées Système de combat orienté action

... et ce qu'on a pas aimé

Interface pas toujours clair Sentiment de pay-to-win

3.2 out of 5
Vote: 6,5

Genre: action, mmorpg

Ambiance: fantasy, sci-fi, mer, anime

Graphismes: full 3D

PvP: guilde ou factions PvE PvP


Revelation Online est l'un des titres les plus attendus de 2017 en Occident. Déjà disponible depuis un an en Asie, le titre est sorti en Europe et en Amérique au début du mois de mars 2017, sous la forme d'une bêta ouverte.

Le jeu, à travers son gameplay très rapide, vaut le détour. De puis, vous pourrez vous frotter à un système très orienté action, où tout se fera à porter de clic, sans délai.

Le monde est gigantesque et offre de nombreuses quêtes. En plus du format classique de PvE, vous aurez la possibilité d'affronter d'autres joueurs en mode PvP, de nettoyer des donjons ou d'acheter votre propre maison.

Les développeurs ont mis beaucoup d'effort dans la fonction de vol, qui se fait à travers des ailes. Le monde peut d'ailleurs être exploré dans son entièreté en passant par le ciel.

La prise de niveaux est très rapide. Au sortir du tutoriel, vous serez déjà niveau 15. Plus vous avancerez, plus vous débloquerez des compétences et des fonctionnalités.

En plus de tout ça, vous pourrez aussi utiliser le système de mentorat et de tueur de démon. Une diversité fort appréciable.

Si vous appréciez les MMORPG comme TERA, ne passez pas à côté de Revelation Online. Si les titres sont similaires, le petit nouveau apporte cependant quelques nouveautés.

➔ Points principaux:

  • MMORPG de fantasy sorti en 2017 avec un gameplay rapide et bourré d'adrénaline.
  • Des quêtes qui s'enchaînent rapidement et vous permettent de ne pas passer des heures à chercher
  • Des ailes et des montures pour explorer librement le monde.
  • Prise de niveaux frapide